IMSB - Institut des Métiers du Sport Biterrois

Site 60c0c16423e1f.jpg

Nos formations


BPJEPS Activité Sport Collectif : Foot - Rugby - Volley

La question des sports collectifs, a évolué depuis quelques années. En effet, l’approche des sports collectifs développe de nouveaux modes d’accès répondant soit à des pratiques sociales nouvelles (essor du sport corporatiste, apparition des catégories vétérans), soit à des objectifs éducatifs plus marqués (socialisation par le sport).

Les États Généraux du Sport ont ainsi clairement mis en évidence deux évolutions :
  • L’émergence d’un partenariat de plus en plus étroit entre les collectivités territoriales et les associations qui restent la forme organisationnelle majeure des sports collectifs Français ;
  • La valorisation de la fonction éducative et sociale du sport.
STRUCTURES CONCERNÉES :
  • Collectivités locales (mairie, communauté de communes, agglomération, …)
  • Secteur associatif (clubs sportifs, centres de aérés, …)
  • Structures de vacances, bases de loisirs proposant des activités multisports (campings, centre de loisirs, …)
  • Organismes gestionnaires des Temps péri- scolaire (écoles, municipalités, …)
PUBLICS CONCERNÉS :
L’offre d’animation sportive concerne tous les publics, y compris les personnes à mobilité réduite ou présentant un handicap mental ou sensoriel.

DOMAINES DE COMPETENCES D’UN BP JEPS ACTIVITES SPORTS COLLECTIFS :

Le détenteur du BPJEPS Activités Sports Collectifs possède 6 champs de compétences :
  • Conception de projets d’animation sportive dans le champ des sports collectifs
  • La conduite de séance et de cycles d’initiation, de découverte et d’animation sportive des sports collectifs, qui nécessitent notamment des notions d’arbitrageLa conduite de cycle d’apprentissage, jusqu’à un premier niveau de compétition, dans le sport collectif définissant sa mention
  • La participation aux actions de communication et de promotion de la structure employeuse
  • La participation au fonctionnement de la structure employeuse
  • L’accueil de différents publics
A ce titre, il conçoit et conduit de manière autonome, des projets et des prestations d’animations sportives dans le champ des sports collectifs suivants :
  • le basket-ball
  • le football
  • le handball
  • le volley-ball
  • le rugby à XV
  • ou d'autres moins médiatiques : Tchoukball, Hockey, Ultimate, Bumball, Croce Quebecoise,...
AUTONOMIE ET RESPONSABILITÉ :
Il exerce son activité de manière autonome quand il conduit des actions d’animation sportive ou d’initiation, de découverte ou d’encadrement conduite en autonomie d’une séance d’entraînement, au sein de la structure qui l’emploie.
Toutefois, l’animateur sportif activités sports collectifs, est intégré à une équipe de travail qui met en œuvre un projet lié à un territoire ou à l’activité d’une structure.

Sa responsabilité s’exerce alors auprès :
  • des personnes qu’il encadre ;
  • des autres acteurs (bénévoles, collaborateurs) qui participent à son action ;
  • du matériel qui lui est confié ;
  • des locaux et des sites qu’il utilise pour la conduite des activités.
dossier information

BPJEPS Activité Physique pour Tous

Cette Formation est Habilitée par la DRAJES

La demande d'activités de loisirs n’a cessé de croître depuis l’après-guerre et s’est renforcée depuis le début des années 1980. Cette augmentation de la demande de loisirs concerne de manière importante les activités physiques ou sportives. Elle conduit à une demande de professionnalisation accrue des encadrants(es), conséquence notamment des exigences du public en matière de sécurité et de compétences techniques et pédagogiques.

Il apparaît dès lors nécessaire de mettre en place un dispositif de formation et de qualification adapté aux besoins réels du marché de l’emploi, prenant en compte ces évolutions. A cet effet, l’évolution de la demande des pratiquants ainsi que les besoins des structures qui les accueillent nécessitent de la part de l’ensemble des acteurs du secteur des activités physiques ou sportives, une attention toute particulière en matière de formation, de qualification des cadres et, à terme, des professions liées à ces activités.

Entreprises et structures concernées :
L’éducateur(trice) sportif(ve) exerce ses fonctions au sein de structures publiques ou privées dont notamment :
- des collectivités locales, les éducateurs ayant accès à la filière territoriale des activités physiques
et sportives par le concours d’éducateur territorial des activités physiques pour tous ;
- d’associations, notamment sportives ;
- d'établissement d'activités physiques et sportives divers intégrant les activités physiques ou
sportives comme activités de prévention pour la santé et les conduites à risque ;
- d’une façon générale, de toute structure promouvant les activités physiques ou sportives
(structures de vacances, bases de loisir, hôtellerie de plein air, comités d'entreprise, centres de
formation, structures culturelles ou de loisirs ayant une action au profit de la défense…).
Il/elle peut intervenir dans le secteur scolaire ou périscolaire pour assister l’équipe pédagogique.
Cette multiplicité d'employeurs explique aujourd'hui la difficulté à mesurer avec exactitude le poids socio-économique du secteur des activités physiques ou sportives.

L’ éducateur(trice) sportif(ve) possède les compétences pour initier à la pratique d’activités physiques diversifiées dans trois domaines :

A - Les activités physiques d’entretien corporel.
Ces activités s’adressent à des publics multiples et leur finalité peut varier en fonction de l’âge de ces derniers.
L’éducateur(trice) sportif(ve) centre son action sur le maintien et le développement des capacités physiques individuelles grâce, notamment :
- à l’utilisation de techniques variées en rythme et en musique,
- à des activités visant le renforcement de la souplesse articulaire et le renforcement musculaire,
- à des parcours athlétiques et de motricité.

B - Les activités et jeux sportifs.
L’éducateur(trice) sportif(ve) connaît la logique interne de plusieurs activités physiques à caractère ludique ou sportif codifiées ou non dans les trois domaines suivants :
- jeux sportifs,
- jeux d’opposition,
- jeux d’adresse.
L’éducateur(trice) sportif(ve) assure une initiation à ces activités en bonne sécurité dans un objectif désocialisation, de développement et de maîtrise des habiletés motrices.

C - Les activités physiques en espace naturel
Ces activités sont pratiquées dans un milieu plus ou moins varié situé en pleine nature telles que par exemple : les activités d’orientation, le VTT et le tir à l’arc. Ceci nécessite d’évoluer en sécurité et de s’adapter au milieu dans le respect de l’environnement.

Autonomie et responsabilité :
Le(la) titulaire de la mention « activités physiques pour tous » du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif » exerce son activité de manière autonome quant à sa pratique d’animation au sein d’une structure.

En cohérence avec le projet de la structure, il/elle construit son projet pédagogique dans lequel il/elle prépare, organise, réalise et rend compte de son action d’animation.

Sa responsabilité s’exerce :
- auprès des pratiquants qu’il encadre (sécurisation, qualité des relations qu’il développe, organisation, orientation et conseil…) ;
- auprès des autres acteurs qui participent à son action ;
- sur l'utilisation du matériel qui lui est confié (conformité à la réglementation et adaptation à la situation, hygiène et sécurité) ;
- dans les locaux et les sites de pratiques qu’il utilise pour la conduite des activités (choix et adaptation).

L’éducateur(trice) sportif(ve) organise ses activités depuis la programmation des activités jusqu’à l’évaluation finale de son action.
Il/elle est capable de décider de l’adaptation ou de l’annulation de toute activité s’il s’avère que les conditions d’exécution ne permettent pas aux activités de se dérouler sans danger.
Il/elle travaille dans une structure, seul(e), permanent(e) ou intégré(e) à une ou plusieurs équipes.
Il/elle peut être amené(e), selon les conditions d’exercice de son activité, à relever du statut de travailleur indépendant.
Il/elle met en oeuvre un projet d’animation lié :
- aux besoins de publics diversifiés (loisir, prévention, santé…),
- à une ou plusieurs activités physiques et sportives,
- à un territoire ou un pays.

Partenaires


Préfecture Région Occitanie Département de l'Hérault L'Agglo de Béziers Ville de Béziers CFA
CFA Qualiopi